Le regard de Reynald Roussel !

08 octobre 2017

La médiumnité & Vous !

417yKc9hjWL

Chers tous,

Je ne suis pas critique littéraire, mais je vais vous donner mon avis sur certains ouvrages que je vous conseille de lire !


Je commence par un livre non pas sur la médiumnité mais sur l’explication du phénomène médiumnique. Dans notre milieu il y a à boire, et à manger, si je puis m’exprimer ainsi.

 J’ai donc lu : Ines Lenne « La médiumnité et vous ».  Je suis enchanté de cette lecture qui explique de façon simple les différentes possibilités des facultés psychiques des médiums. Rien que dans la table des matières tout est abordé, et par la suite développé !

Il s’agit d’un livre à recommander aux personnes qui sont en recherche, aux néophytes qui veulent des explications.


 Merci Ines Lenne.

L’ouvrage est en vente sur amazon et ailleurs !

Bonne lecture !!

Posté par parisardeche à 17:43 - - Permalien [#]

06 octobre 2017

Les livres sacrés!

« Bien que respectables en eux-mêmes, les livres sacrés ne représentent pas la vérité divine, en ce sens que ce n’est pas Dieu Lui-même qui les a écrits, mais des hommes qui, aussi inspirés furent-ils, avaient nécessairement leurs faiblesses, leurs imperfections et leurs limites. Au mieux, ces Livres ne représentent donc qu’une approche humaine de vérités divines ».
Mysticisme rosicrucien

 

Posté par parisardeche à 04:00 - - Permalien [#]
01 octobre 2017

La prière.....la Magie de la Prière !

La-magie-de-la-priere

Lecture du mois !

  • Prier, moi ? Mais comment ? Et pourquoi ? Et prier qui d'ailleurs ? Loin des dogmes religieux, ce livre des plus belles prières inédites de Davina et leurs illustrations inspirantes s'adresse à tous ceux qui veulent faire une pause dans un monde qui va trop vite.

    Découvrez les 50 prières laïques et universelles qui font du bien au quotidien : - Bien démarrer la journée ou se préparer au sommeil. - Trouver le réconfort lors de moments de tristesse ou d'anxiété. - Cultiver la joie, la gratitude, la paix. - Et enfin se poser lors des moments particuliers de la vie : retrouver un rituel lors des naissances, se recueillir après un attentat ou un deuil...

    Davina nous guide aussi vers des petits exercices qui font de la prière une compagne dont vous ne pourrez plus vous passer : développement d'« affirmations spirituelles », création de « phrases à succès », mantras, etc. Pour une journée plus riche et des moments de célébration au quotidien !

    Avec 39 illustrations inédites de Marianne Faure-Desforges

 

 

Posté par parisardeche à 10:25 - - Permalien [#]
29 septembre 2017

Point de vue ! La Corrida!

toreador-statue-2

Régulièrement, le débat revient à propos de la corrida, tout du moins dans les pays où elle est (encore) pratiquée. D’un côté, nous avons ceux qui défendent cette pratique et font tout ce qui est en leur pouvoir pour qu’elle perdure ; de l’autre ceux qui la condamnent et œuvrent à son interdiction. En ce qui me concerne, et comme la grande majorité des Rosicruciens pour ne pas dire tous, je me range du côté des seconds, tant il me semble évident que la corrida est indigne d’une société dite civilisée.

Ses partisans ont trois arguments qu’ils jugent majeurs : 1) Elle fait partie d’une tradition séculaire, si ce n’est millénaire. 2) Elle est un art. 3) Elle exalte le courage de l’homme face à l’adversité. Reprenons un à un ces trois arguments :

1. Par nature, l’art a une vocation esthétique et vise à exprimer quelque chose de beau. Où donc est la beauté dans la « contemplation » d’un taureau ensanglanté qui n’a d’autre choix que de se défendre face à un adversaire qui veut sa mort ? Qui y a-t-il de beau dans la mise à mort elle-même, d’autant que le toréador doit souvent s’y reprendre plusieurs fois ? Qui y a-t-il de beau dans les souffrances et l’agonie de l’animal ? Assurément, dire de la corrida qu’elle est un art est un non-sens absolu. Dans cet ordre d’idée, certains qualifient la boxe de « noble art ». Là aussi, qu’y a-t-il de beau à regarder deux hommes se battre jusqu’à l’extrême limite ? Mais au moins ont-ils choisi de le faire…

2. Cautionner et défendre la corrida sous prétexte qu’il s’agit d’une tradition me semble aberrant. Dans ce cas, pourquoi ne pas réinstaurer les combats de gladiateurs, rendre à nouveau publique l’exécution des condamnés à mort, soutenir l’excision, réinstaurer les châtiments corporels, continuer à massacrer les baleines, etc. En principe, le propre de la civilisation est d’évoluer vers des états de conscience et des centres d’intérêt de plus en plus élevés, ce qui suppose de mettre fin graduellement aux traditions qui portent atteinte à l’homme, à l’animal ou à la nature. Ceci me semble tellement évident qu’il ne fait pour moi aucun doute que le jour viendra où la corrida sera partout interdite, et l’on se demandera alors comment une telle pratique a pu être tolérée aussi longtemps.

3. On ne peut nier qu’il faut du « cran » pour affronter un animal aussi puissant qu’un taureau. Rappelons néanmoins que dans la plupart des cas, celui-ci a subi préalablement un « traitement  » destiné à amoindrir sa capacité à réagir, sans parler des cornes qui bien souvent ont été limées pour les rendre moins pointues et donc moins dangereuses. La question qui se pose est de savoir si un tel affrontement relève du courage ou de la témérité, voire de l’orgueil. En admettant que ce soit effectivement du courage, je trouve regrettable qu’il soit employé dans un tel but, à savoir manipuler un animal, le fatiguer jusqu’à l’épuisement, puis le tuer. Je pense en effet que cette vertu devrait toujours être employée à des fins positives, constructives, utiles, ou à défaut nécessaires. Comble de l’ironie, les amateurs de corridas qualifient de « courageux » les taureaux élevés dans ce but.

En conclusion, je dirai que la corrida, au même titre que les combats de coqs, de chiens, etc., est l’expression de la barbarie humaine et constitue une atteinte à la dignité animale. Il me semble évident qu’elle devrait être interdite en tous pays, ou plus exactement abolie.

Serge Toussaint
Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croi

"

Posté par parisardeche à 10:15 - - Permalien [#]
25 septembre 2017

Compte rendu de la rencontre à Lyon

21691042_340060409775975_275298457_n

Bonjour à toutes et à tous ! Je vous remercie de votre présence à Lyon pour cette journée « Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles ».

Il ne faut jamais dire jamais!!! J'ai dit: « jamais plus jamais à Lyon !! », il y a 15ans ! Et me voilà ce jour, à nouveau, ici, à Lyon !

Ce qui prouve que quand la vie veut quelque chose... Merci de votre confiance.

Cette journée a été surprenante, même après plus de X conférences publiques, cette journée fut un cadeau. J'avais pour la première fois, de ma famille qui venait écouter et avoir des contacts. Elle en a eu par Michel et moi, alors vraiment, merci là-haut.

De nouvelles personnes présentes également ont reçu des messages de réconciliation. Des messages qui apaisent un moment la douleur??? Je pense à ce monsieur venu seul qui tentait l'expérience et qui a reçu ce message très attendu de son épouse.

Je pense à cette jeune femme perdue, au bord du gouffre qui a reçu un message de son fiancé. Encore merci là- haut !!! Et puis, certains sont venus me voir sans rien demander, juste pour participer.

Ceux-là savent que je vais terminer et laisser la place à la jeunesse. Et cette jeunesse est là.

A l'entracte une jeune femme n’a pas eu peur de venir voir l'ours grincheux que je suis, et me poser la question : « Comment fait-on pour se lancer ? Pour apprendre avec ces flashs, ces visions ? » Je lui ai répondu alors de venir à côté de moi !! Et hop !!! On a démarré ensemble !!!

Je sais que c'est très difficile la première fois, j'ai connu cela, j’ai senti par conséquent son appréhension. Mais je ne devais pas rentrer dans sa peur, j’ai donc été un peu sec!

Michel et moi avons commencé les contacts et je lui ai proposé de venir nous rejoindre. Et elle est venue!! Je lui ai alors ouvert les bras et lui ai dit :

« A vous! » Elle a fait des contacts à la perfection !!Différents des nôtres bien-sûr, nous avons chacun notre style ! Pour cette première ce fut parfait !!Je sais donc que la relève est assurée, alors je pars serein. Je serai toujours là pour aider les vrais, les purs, les «pas perchés ».

Merci encore à ce jeune monsieur qui a organisé notre venue. Je vous souhaite la paix à toutes et à tous. Recevez mon meilleur souvenir.

Ah oui comme toujours dans mes séances juste à la toute fin, quelqu’un me demande si ses parents vont bien. Je demande depuis combien de temps ils sont partis, il me répond depuis 25ans. Je lui dis alors qu’au bout de d’autant de temps ils vont obligatoirement bien. Il me contredit en rétorquant, que non, pas toujours.

A mon tour je lui lance « Ah ?? Vous savez mieux que moi? ». La femme qui l’accompagne me dit qu’il ne croit en rien.

La sentence sèche à la Reynald tombe :

« Je ne suis pas là pour vous prouver mais pour vous expliquer !!! ».

Mon Dieu qu’il a dû s’ennuyer toute la journée à écouter nos histoires !! Bon il était au chaud vu la température extérieure !! Ahahahahah !!! On ne me changera pas !! Je vous aime tous !! Enfin presque !!! Du moins mes fidèles !!!

 

21767473_340060153109334_1713054918_n

 

Posté par parisardeche à 19:02 - Permalien [#]

18 septembre 2017

Destinée de l Homme !

995091_10203627205393916_328228490189071246_n

Nous sommes en train de disparaître de la surface de la terre, mais je continue à croire qu’il doit y avoir une bonne raison pour que Yoséné (Dieu) nous ait crées.

Il a donné vie à toute une variété d’espèces d’hommes. Ainsi pour chaque espèce créée, Il désigna un pays particulier.

Lorsque Yoséné créa les Apaches, Il leur donna un pays qui se situe à l’Ouest. Pour nourriture Il leur remit des graines, des fruits et du gibier. Afin de soigner les différentes maladies, Il fit croître des plantes médicinales. Puis Il leur enseigna où trouver ces plantes et comment les préparer. Il leur accorda un climat doux et tout ce dont ils avaient besoin pour se vêtir et s’abriter…

Cela eut lieu au tout début de la création : car Yoséné créa simultanément le peuple Apache et son pays. Et quand viendra le jour où les Apaches seront séparés de leur terre, ils tomberont malades et mourront.

Combien de temps s’écoulera-t-il avant que l’on dise qu’il n’y a plus d’Apaches ?

Geronimo fut l’un des leaders de la révolte apache

Posté par parisardeche à 09:16 - - Permalien [#]
13 septembre 2017

Sur la destinée de l Homme !

19598738_10211655914907348_4514176931158309567_n

" Hommes, mes semblables, qu’elle est grande, qu’elle est noble notre destinée ! Ne nous trouvons-nous pas au sommet de la chaîne des êtres créés dans ce monde matériel ? Nous tenons le milieu, pour ainsi dire, entre les anges et les animaux. Notre âme nous élève, par le sentiment et par la raison, à la classe des esprits, quoique la masse pesante de nos corps nous retienne ici-bas. Les facultés dont nous possédons le germe sont infinies ; il en est de même aussi de nos moyens pour arriver à une plus haute destinée, à la perfection, à la ressemblance avec la Divinité. Nous ne sommes ici-bas que des voyageurs : tout nous l’annonce, et celui qui sait quel but il doit atteindre n’aime pas à voir prolonger inutilement le voyage : en suivant le chemin tracé par la Providence, il s’empresse de mériter l’autre vie ; il attend le signal de l’Éternel pour son départ.

Nous appartenons à la classe des animaux par notre corps, mais par notre âme nous sommes associés aux esprits immortels. La sensualité, la corruption , voilà le partage de notre dépouille extérieure ; mais notre esprit doit jouir de la liberté, de l’immortalité. Plus l’homme s’attache aux choses matérielles, et plus il se rapproche de la brute ; plus au contraire il recherche les choses spirituelles, et plus il s’assimile aux anges. On peut dire, par conséquent, qu’il existe mille et mille degrés depuis la créature la plus chétive jusqu’à la plus parfaite, depuis l’homme animal jusqu’à l’homme esprit, depuis le chaînon qui nous sépare des brutes jusqu’à celui qui nous sépare des anges.

Avancement progressif vers la perfection, tel est le bien, le vrai bien, le seul but de notre destinée : la religion révélée nous l’apprend. Être vertueux, c’est vouloir ressembler à la Divinité, c’est vouloir se rapprocher de la vocation de l’espèce humaine, faire un pas vers ce qu’on peut appeler l’union intime de la créature et du Créateur.

L’amour le plus pur et le plus parfait, c’est Dieu ; sa plus grande félicité consiste dans un amour constamment actif ; ses commandements sont amour, et notre vocation n’est autre chose qu’amour.

Aimez-moi, aimez-vous les uns les autres, voilà son principal commandement. Si nous l’observions avec soin et dans toute son étendue, quelle félicité régnerait sur la terre ! Les fureurs de la discorde détruisent en nous les liens de paix et d’amour. Que tous les hommes s’aiment entre eux, et le bonheur devient leur partage ; mais, loin de s’aimer, ils se détestent, ils foulent aux pieds les sentiments d’amour qui devraient leur être naturels, ils s’entre-déchirent comme des animaux carnassiers ; à quoi bon cependant nous étendre davantage sur un semblable sujet ? Ah ! combien est borné le nombre de ceux qui comprennent le langage de l’amour ! et ces êtres privilégiés n’ont pas besoin du secours d’un faible mortel pour concevoir ces maximes que leur inspire la Divinité.

K. Eckartshausen "


 

Source du texte Extrait des Oeuvres complètes du Baron de Stassart, Paris, 1855, p. 224.

Posté par parisardeche à 16:49 - Permalien [#]
03 septembre 2017

Info

On ne s'abonne pas en anonyme merci !

Posté par parisardeche à 11:38 - - Permalien [#]

Esperons !

Espérons que l'on se plaise ici ? en construction ! Vous pouvez déjà vous abonner  à très ........

10387702_1671539786446656_77096689773039795_n

Posté par parisardeche à 09:42 - - Permalien [#]
01 septembre 2017

Bientôt

Ouverture prochainement !

Posté par parisardeche à 08:03 - - Permalien [#]